Le salar de la peur

A Sajama, nous avons été accueillis par dona Sofia, tenante de l’auberge de la place du village, à deux pas du petit clocher de pierres entourés de montagnes blanches, les plus hautes de toute la Bolivie. Lire la suite

Publicités