Matos : 16 mois et 22 000 kms plus tard (pour geek)

A présent au trois quart de notre voyage nous profitions d’être posé dans la casa de ciclista de la Paz en Bolivie pour faire un point matériel. Comme d’habitude, non geek s’abstenir !

Lire la suite

Publicités

Matos: debrief à mi-parcours (pour geeks)

8 mois. 8 mois que nous avançons doucement mais surement sur le continent américain avec nos vélos. 8 mois que chaque jour nous montons la tente dans des spots de bivouac improbables. 8 mois que toutes les quelques heures nos estomacs réclament toujours plus de calories pour continuer à avancer. Alors au bout de 8 mois, vous vous le demandez peut être, notre matériel tient-il le coup? Feedback. Attention, non-geek s’abstenir! (article mis a jour 22 000 kms plus tard)
)

Lire la suite

Biblio-pépite : Mes années grizzly, Doug Peacock

Pour qui aime l’Amérique, les ours bruns, la nature sauvage, les parcs boisés de résineux, l’absurdité et la complexité des existences de certains vieux loups humains, à l’instar de Doug Peacock, Mes années grizzly est un trésor à lire au coin du feu, au rythme des crépitements du bois sec. Lire la suite

Attention ours!

Quand on prépare ses sacoches pour une traversée des Amériques à vélo, il y a très rapidement une question qui revient. Que faire si nous tombons nez à nez avec un ours mal léché? Mettez-vous dans la peau d’un ours mal léché, sillonnant l’Alaska au milieu de l’été. Afin de trouver suffisamment de nourriture pour survivre, vous devrez contourner des villes, des campings, des voies ferrées et des sentiers très fréquentés! C’est presque sur qu’à un moment ou à un autre, vous tomberez sur deux cyclistes français sur leurs beaux vélos Genesis! Lire la suite

Outillage, quelle équation?

Il est difficile de choisir ses outils avant un long voyage à vélo. Quoi prendre? Une clé anglaise, un marteau piqueur, un tube de graisse de 450 ml, une pompe à pied, une corne de rhinocéros ? Avec peu de matériel un et un brin d’expérience, il semblerait qu’on puisse se dépatouiller de toutes les petites colères d’écrous. Voyons un peu. Lire la suite